Le HDR, il y a ceux qui adorent et ceux qui détestent... D'autant plus que c'est affaire de logiciel, de réglages personnels, d'exagération ou de modération. Les contempteurs du post-traitement y voient l'extrémité de ce qu'on peut faire de pire en la matière. Moi, selon les jours et ce que mes capacités me permettent, j'aime bien le HDR ou je déteste l'aimer bien. Il étend le champ des possibilités en conditions de lumière difficiles, de sorte qu'on ne saurait s'en passer. Le rendu final dépend des choix de chacun, qu'on entende restituer la réalité de l'œil ou qu'on veuille forcer sur les effets.

   Le Fuji X10 produit une série de trois photos qui permettent de faire du "vrai HDR". On a un accès direct à la fonction par la pression sur DRIVE (pages 40 à 43 du mode d'emploi). L'appareil offre un bracketing sur trois expositions, une normale, une claire et une sombre, ce qui est classique, mais avec un IL seulement d'écart, ou 1/3 d'IL ou 1/2 IL. C'est trop peu ; on préfèrerait pouvoir s'étaler sur deux ou trois IL de part et d'autre, mais cela permet tout de même de récupérer pas mal de détails dans les ombres et les hautes lumières (et de ramasser pas mal de bruit au passage). Quoi qu'on en dise chez DxOLabs, c'est toujours mieux que d'extrapoler les nuances à partir d'une seule photo pour produire du "faux HDR", car les détails perdus à la prise de vue ne se récupèrent par aucun artifice de dynamique.

   Le bracketing peut se décomposer sur trois autres paramètres : la sensibilité (ISO), la simulation de films et la plage dynamique. Ce n'est pas courant. Le X10 présente un gros avantage, par rapport à nombre de reflex : la rapidité de sa rafale est telle que les trois photos sont prises en une fraction de seconde ; on peut donc opérer à main levée sans risque de décalage important entre les photos. Cela facilite le travail de superposition des images par le logiciel et rend des photos plus nettes. J'ai utilisé ici mon outil préféré : PhotoEngine d'Oloneo, un éditeur français, que je trouve supérieur à EasyHDR et même à Photomatix, en tout cas très riche d'options.

   Quelques images de coucher de soleil, ce soir, à la Muette et dans les jardins du Ranelagh.

X_10_HDR_Muette_Ranelagh__10_

X_10_HDR_Muette_Ranelagh__5_

X_10_HDR_Muette_Ranelagh__6_

X_10_HDR_Muette_Ranelagh__2_

X_10_HDR_Muette_Ranelagh__1_

 Cliquer sur la bannière ou le bouton vert "haut de page" pour voir l'ensemble
des photos
prises à Paris avec le Fuji X10.

L'article principal sur l'appareil est .

 Bouton_remonter_pageBouton_retour_accueil_blog