Toujours à la recherche de conditions extrêmes de prise de vue pour le Fuji X10 : quelques contre-jour hasardeux, ce mercredi et dernier jour de beau temps de novembre (demain, ce sera décembre). Diverses options ont été utilisées, et la molette de réglage de la luminosité s'avère très pratique. Flare modéré à inexistant, sauf lorsque je le cherche vraiment, face au soleil. Et un peu de bruit dans certaines ombres, malgré 200 ISO maximum, c'est normal et ce n'est pas encore du tapage. Il arrive aussi que ça sente le brûlé vers le haut : certains utilisateurs se plaignent, sur le forum Chassimages, de taches rondes sur certains reflets forts. Mais c'est un défaut résiduel, et je ne trouve pas anormal que le soleil explose lorsqu'il occupe en plein une zone de hautes lumières. De toute façon, ce n'est pas un angle à rechercher (là, je suis allé au maxium, pour voir), et il suffit de trouver les bons réglages. J'ai déjà dit qu'un peu d'accoutumance était nécessaire, je craignais d'exprimer un point de vue de faiblard du bulbe, mais c'est confirmé par plusieurs témoignages, toujours sur Chassimages. Quant au piqué, il reste globalement excellent. La dernière image de ma livraison d'aujourd'hui est-elle vraiment un contre-jour ? D'une certaine façon, oui...

Photos visibles en meilleure définition par clic vers flickr (hors Creative Commons).

Contre_jour__6_

Contre_jour__1_

Contre_jour__4_

Contre_jour__9_

Contre_jour__10_

Contre_jour__11_

Contre_jour_2_pse__2_

Contre_jour_2_pse__1_

Cliquer sur la bannière ou le bouton "haut de page" pour voir
l'ensemble des photos
prises à Paris
avec le Fuji X10

Bouton_remonter_pageBouton_retour_accueil_blog